L’événementiel devient éco-responsable

Articles

L'événementiel éco-responsable
L'événementiel est une industrie polluante. Pourtant des solutions existent. Découvrez comment organiser un séminaire éco-responsable.

L’événementiel est une industrie polluante.
Et ce n’est pas la COP26 qui va le démentir.
400 participants se seraient rendus au sommet sur le climat de Glasgow en jet privé.
Et au vu des 20 000 participants, on peut estimer sur une base statistique que cette manifestation va générer au moins 10 tonnes de déchets, consommer 4000 kWh d’énergie et 2 tonnes de papier.

Chez Coachmehappy, nous n’organisons pas de conventions de 20 000 personnes mais plutôt des petits événements d’entreprise à taille humaine. Nous n’en sommes pas moins soucieux de leur impact environnemental.
La prise de conscience a été progressive chez nous mais désormais, notre priorité est de produire des séminaires et teambuilding plus responsables et plus sobres, tout en restant chaleureux et attractifs.
Parce que « Sobre » ne veut pas dire « austère » quand on privilégie la qualité à la quantité et l’expérience à la consommation de masse.

Concrètement, sur quels facteurs pouvons-nous agir ?
-l’acheminement des participants
-le choix de lieux et d’activités éco-responsables
-le catering (lors des cocktails, des quantités énormes de nourriture peuvent être jetées)
-la production de déchets (par exemple les décors, parfois à usage unique, les goodies, les flyers…)

C’est toute une réflexion qui est en marche chez nous et nos partenaires afin d’agir sur tous ces paramètres.
Un exemple parmi d’autres : les traiteurs avec lesquels nous travaillons ont presque totalement banni les contenants et la vaisselle jetables et proposent principalement des produits locaux et de saison.
En devenant plus responsables, nos événements sont porteurs de plus de sens et de plus de plaisir pour les participants comme pour nous.
Comme toujours, une démarche isolée n’a que peu d’impact. Elle ne peut être fructueuse que si elle est portée et partagée par tout un écosystème :  prestataires, agences, clients… C’est toute une filière qui se repense peu à peu grâce à une réflexion qui se structure autour de la mise en place d’une norme (ISO20121 pour des événements responsables) ou encore d’initiatives comme Le OUAÏ.
Finalement, il se passe dans l’événementiel ce qui devrait se passer dans chaque industrie : une remise en question des pratiques traditionnelles pour aller vers un schéma plus vertueux.

Et vous, dans vos entreprises, les événements deviennent-ils aussi éco-responsables ?
Vous avez un projet d’événement dans votre entreprise ? Vous êtes sensible à son empreinte environnementale ? Parlons-en.

Recevez notre newsletter