Running en entreprise : lancez le challenge à vos collaborateurs

Articles

running en entreprise
Organisez une séance running en entreprise et lancez le challenge à vos collaborateurs ! Vous découvrirez des bénéfices et une émulation insoupçonnés !

Vous voulez fédérer, stimuler et optimiser le mental de vos équipes ? Coach Me Happy vous propose de lancer un challenge à vos collaborateurs en organisant un running en entreprise encadré par Jennifer Lozano. Interview de notre spécialiste course à pied pour en savoir un peu plus sur cet événement clés en main…

Diplômée STAPS, entraîneur au club de l’EFCVO et ancienne athlète internationale spécialiste du 800 mètres, Jennifer a été plusieurs fois médaillée de différents championnats de France Elite d’athlétisme.

« En quoi consiste ce challenge running en entreprise ? »

Jennifer : Le principe est de proposer aux entreprises de se préparer à une compétition, ou tout simplement regrouper les collaborateurs autour d’un programme de course à pied qui dure dans le temps. L’objectif est aussi de proposer un outil différenciant pour booster la cohésion d’équipe.

« Combien de temps dure ce challenge ? »

Jennifer : Un challenge s’organise au minimum sur une période de 3 mois mais ça peut durer plus longtemps selon les demandes des entreprises.

« Quels sont les objectifs et les bénéfices du running en entreprise ? »

Jennifer : Il s’agit tout d’abord de se prouver à soi-même qu’on peut le faire, qu’on est capable de progresser, de se dépasser et d’aller toujours plus loin. Le running en entreprise apporte de la cohésion d’équipe puisqu’on pratique ensemble une activité sportive, en apportant aux uns et aux autres un soutien et de la motivation. On retrouve bien entendu tous les bienfaits du sport en entreprise : plus d’assiduité, de ténacité, de rigueur, mais aussi une plus grande endurance, moins de stress. On retrouve un esprit serein pour travailler plus efficacement, avec un renforcement de l’esprit d’équipe.

« Généralement, comment se déroule un challenge course à pieds ? »

Jennifer : On organise une séance par semaine, généralement toujours le même jour. Selon l’entreprise, l’activité a lieu soit le midi soit le soir. Ce sont des séances progressives, qui regroupent tous les niveaux de coureurs, puisque les exercices sont adaptés selon les spécificités de chacun. Ensuite, selon les envies et le budget de chaque entreprise, plusieurs formules sont proposées :

Le suivi d’un kinénésithérapeuthe ou d’un osthéopathe durant tout le cycle pour des conseils prévention, la correction des postures, les soins.

Une séance privilégiée avec Christelle Dauney (championne d’Europe de marathon) durant laquelle elle vous livre de précieux conseils.

L’accompagnement d’un nutritionniste qui conseille votre équipe pour la guider dans ses choix alimentaires et la maîtrise d’une bonne hygiène de vie pendant toute la période d’entraînement et de préparation.

running en entreprise
running en entreprise

« On peut donc dire que le running en entreprise est une activité accessible à tous ? »

Jennifer : Bien sûr ! Qu’on soit débutant ou coureur confirmé, le running en entreprise est ouvert et concerne tous les profils de coureurs. Il suffit d’avoir l’envie et la motivation de vouloir se sentir mieux dans son corps et dans son environnement.

« Pour finir, avez-vous des petits conseils à nous partager ? »

Jennifer : Je conseille à tout le monde de se mettre à la course à pied. Les bienfaits sont multiples autant pour soi-même que pour l’entreprise. Il faut bien sûr penser à boire tout au long de la journée, et plus particulièrement lorsqu’il fait très chaud.
Il faut également investir dans un équipement correct : une tenue adaptée à la météo mais aussi une bonne paire de chaussures destinée à la course à pied.

Pour les débutants, commencez progressivement sans vous mettre la pression ni céder à la démotivation. D’abord marcher, puis alterner la marche et la course pour ne faire que de la course lorsque vous avez défini votre rythme et votre façon de courir. Quand on est plus confirmé, on peut alors alterner le footing et les exercices de renforcement liés à la course à pied.
Si vous êtes débutant, ne commencez pas par courir à jeun. Prenez un petit-déjeuner léger comme une banane ou des petits gâteaux pour éviter de vous sentir mal après l’effort. Ce n’est pas le but !

Un grand merci à Jennifer pour cette interview. Si vous êtes vous aussi intéressés par tous les bénéfices que peut vous apporter ce challenge course à pied, contactez-nous en complétant notre formulaire en ligne !

Recevez notre newsletter