Pourquoi encourager la pratique du sport en entreprise ?

Articles

Et si vous organisiez des cours de sport en entreprise ? Découvrez toutes les bonnes raisons d'introduire cette initiative au coeur de votre démarche QVT !

Lors d’un Challenge « Course à Pied » que nous avons organisé ce mois-ci, nous avons eu l’occasion de rencontrer Thomas avec lequel nous avons entretenu une conversation privilégiée sur le thème du sport en entreprise. 

Le sport est-il un frein, ou plutôt une source de performance pour l'entreprise ?

Revenons-en donc à Thomas, ce jeune commercial du domaine pétrolier qui ne sait pas s’il doit ses belles performances professionnelles à sa passion pour le sport ou à son sens du business. Ainsi, nous a-t-il raconté  comment la pratique du running, et plus globalement du sport en entreprise, pouvait impacter son quotidien professionnel. 

La fatigue que génère l’activité sportive et l’énergie qu’elle nécessite sont-elles délétères à son efficacité au bureau et pourrait-il être lui-même encore meilleur en freinant sa pratique ? Ou au contraire, le running améliore t-il sa productivité et corrèle t-il avec son niveau de performance au travail ?

sport en entreprise

Le sport en entreprise : un concept successful

C’est un concept qui prend de l’ampleur dans le monde de l’entreprise. La formule « bien-être / efficacité / productivité » séduit de plus en plus les services RH. Et ainsi, si les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer, les travailleurs n’ont pas toujours le temps, l’énergie ou les idées pour pratiquer une activité physique régulière.

Le footing à l’aube avec une lampe frontale, la salle de sport dès 7h du matin, le réveil précoce ou le cours de sport après une dure journée de labeur… Difficile de s’y mettre quand le moment ne s’y prête pas vraiment. Pour beaucoup, ces concessions sont rédhibitoires. Les obligations du quotidien, la vie sociale ou la vie de famille prendront souvent le pas sur nos bonnes résolutions. Alors, comment concilier au mieux activité sportive et vie professionnelle ?

En faisant du sport en entreprise, pardi ! Et ça n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire, en témoigne le kinésithérapeute Yann Couderc. Dans une interview accordée au Huffington Post, celui-ci délivre des conseils très simples pour s’organiser et rendre sport & travail parfaitement compatibles !

Les 8 secrets du sport en entreprise

Mieux bouger = mieux travailler !

Le matin avant d’entamer sa journée de travail, pendant la pause de midi ou en fin de journée, le sport s’invite dans le quotidien de nombreuses entreprises. Il n’y a qu’à regarder le quartier d’affaire de La Défense… Et elle est là, la définition du « sport en entreprise » : pratiquer une activité physique dans le cadre de l’entreprise et pendant ses heures de travail. Une réalité qui a déjà été bien comprise par les jeunes travailleurs. Chez DKV, notamment, où on constate de nouveaux besoins chez les générations dites X et Y. «Les nouveaux profils qui postulent dans la boîte vont accorder une certaine importance à l’environnement de travail, plus qu’au salaire. Le poste reste important, évidemment, mais ils demandent de plus en plus un beau bâtiment, des espaces de détente, et des douches pour leur permettre de pratiquer du sport, entre autres choses ».

Pour des employés heureux

L’entreprise de Thomas partage le bâtiment avec une dizaine d’autres entreprises. Et lorsqu’on discute avec la responsable du building : « Des demandes des différents RH, des responsables de CE, et des directeurs d’entreprise du building pour une mise à disposition de douches, de vestiaires, d’une salle de sport, etc. », c’est toutes les semaines que cela se manifeste. Et pourquoi ? Parce qu’un employé heureux est un employé qui reste…

sport en entreprise

Mantra : esprit d'équipe & solidarité

Les valeurs sportives sont une vraie source d’inspiration pour les organisations ; aussi, les métaphores et références au sport sont monnaie courante en communication corporate. Car le sport, c’est bien connu, est une très bonne école pour impulser la solidarité et l’élan collectif.

Une autre manière de pratiquer le sport en entreprise consiste à initier des activités sportives, hors des murs du bureau (comme des sessions de running), avec ses collègues. C’est d’ailleurs une pratique de plus en plus courante. 

Le sport en entreprise vivifie l’esprit de groupe et encourage la cohésion d’équipe. Vous verrez : les plus endurants ouvriront la marche, les experts ou habitués distilleront leurs conseils, les seniors trouveront le courage de s’y remettre tandis que les moins hardis, galvanisés par l’effet de groupe, feront preuve d’un vrai regain d’énergie !

Ces initiatives sportives incitent non seulement les salariés à pratiquer du sport mais les invitent également à créer du lien en dehors du cadre purement professionnel.

Envie de vous jeter dans le bain ? Découvrez ici notre challenge course à pied en entreprise : il est d’une efficacité redoutable pour solidariser TOUS vos collaborateurs !

Une immunité gonflée à bloc

La pratique du running et d’autres d’activités physiques, diverses et variées, ne cesse de croître ! Un fait qui n’est pas si étonnant lorsqu’on connaît les rôles importants que jouent ces activités sur la santé : régulation du poids, ralentissement du vieillissement, amélioration des fonctions cardio-respiratoires, diminution du stress, hausse de la qualité du sommeil, etc. Mais surtout, cela impacte très positivement le système immunitaire. Combiné à une bonne alimentation (pssst ! vous pouvez télécharger notre e-book de recettes healthy en cliquant ici), le sport en entreprise est un très bon outil pour lutter contre le pire ennemi des employeurs : l’arrêt de travail !

Et le stress ?

Au-delà de l’aspect physique et santé, le sport influence aussi le mental ! Il permet d’évacuer les tensions accumulées, de se défouler, de souffler. Par ricochets, il permet ainsi de prévenir toute sorte d’épuisement et autres burn-outs, qui ont pour conséquence un taux d’absentéisme au travail de plus en plus élevé. Il offre enfin la possibilité de retrouver un dynamisme et une sensation d’accomplissement qui dope l’estime de soi. Le sport en entreprise est donc une mine d’or dont les services RH, les patrons, les managers… auraient tort de se priver. 

Un booster pour l'estime de soi

Et l’estime de soi ? On n’en a jamais assez ! Si les collaborateurs trop « confiants » peuvent parfois effrayer certains membres du management, c’est en réalité un très bon indicateur. Car la confiance d’un salarié en lui-même est une ressource très précieuse ! La confiance en soi est un élément crucial pour rester motivé. Et cela profite pleinement aux intérêts de l’entreprise : c’est prouvé, la confiance en soi améliore significativement la productivité et, de façon notoire, l’efficacité au travail de vos collaborateurs. Bref, note à tous les patrons : « investissez dans le sport ! ».

La contrainte, c'est non !

WARNING ! La condition de l’efficacité, c’est qu’elle ne devienne pas une obligation. Alors attention, il faut à tout prix éviter ce que l’on nommera « l’effet Véronique et Davina ». Vous souvenez-vous de ces deux compères qui, dans les années 80, jouaient les coachs sur la 2 ? Un peu pesant, n’est-ce pas ? Car en effet, faire du sport sous la contrainte annule tout effet positif. Il faut avant tout que cette dynamique soit le fruit d’une envie, d’une motivation, d’un levier proactif. Alors, investissez sur les bénéfices plus que sur la contrainte !

Un rythme sain et régulier

Cette question a une réelle importance. Un bon dosage de son activité physique est la clé du succès. Le rythme et l’intensité dépendent du niveau et de la régularité de chacun, bien sûr. Le tout est d’être progressif, de respecter sa fatigue et de rester à l’écoute d’éventuelles douleurs. 3 sessions d’une heure par semaine ou bien 1 session de 20 à 30 minutes tous les matins pour faire du sport en dehors du travail, semble être le dosage le plus universel.

En conclusion...

Instaurer des séances de sport en entreprise est bénéfique : une méthode testée et approuvée ! Et ce qu’on apprécie le plus avec cette initiative, c’est qu’elle bénéficie autant à l’employeur qu’à l’employé. C’est ce qui s’appelle un contrat win-win !

sport en entreprise

 

💡 Le saviez-vous ? Depuis fin 2019, le gouvernement a voté l’exonération de charges sociales pour favoriser le développement de la pratique du sport en entreprise. Les chefs d’entreprises sont ainsi dispensés de payer des cotisations sociales sur les équipements sportifs mis à leur disposition, ou sur des cours organisés au sein de leurs locaux.

"Ce qui différencie le travail de l'esclavage, c'est le respect du travailleur."

Emile Zola

 

J’apprécie beaucoup cette citation d’Emile Zola – et, secrètement, j’aurais d’ailleurs aimé en être l’auteur. En revanche, celle-ci est bien de ma plume : « La différence entre le travailleur et le « runner travailleur », c’est que le runner travailleur est bien meilleur parce qu’il agit avec bonheur & bonne humeur » ! Conclusion : élaborer une stratégie QVT est avant tout un travail de terrain !

Vous êtes une structure professionnelle et vous souhaitez découvrir l’étendue de nos offres de sport en entreprise ? N’attendez plus pour nous poser toutes vos questions ! 

Remplissez le formulaire ci-dessous, nous serions ravis de vous répondre. 🙂

Jean-François Tatard

Jean-François Tatard

Rédacteur

Recevez notre newsletter